Pérégrinations sur le Camino del Norte

En octobre-novembre 2008, mes jambes ont foulé un des chemins de Saint-Jacques, la Via de la Plata, de Séville à Santiago. En août 2012, c'est reparti pour le Camino del Norte, un peu plus de 800 km de marche entre Irun et Santiago ! Au fil de 30 jours de progression, j'ai tenu avec plus ou moins d'assiduité mon fidèle carnet de route (moins sur la fin, la fatigue et le ras le bol des carreteras prenant le dessus...) et ai pu envoyer quelques photos sur ce blog. De retour au pays et prenant mon courage à deux mains, j'ai affûté ma plume pour retranscrire aussi fidèlement que possible mes impressions, doublées de réflexions sur le Camino. Ci-dessous, le récit de mes pérégrinations et des photos pour chaque étape ...

CAMINO DEL NORTE (TOUTES MES ETAPES)



10/08/2012

J12 - 10/09/12 : Boo de Pielagos - Santillana del Mar (30 km)

Journée encore difficile pour les pieds aujourd'hui où "Cantabria" rime, comme constaté depuis plusieurs jours, avec carretera !

Départ à nouveau sous la brume, passage du Rio de Mogro par le pont de la voie ferrée que nous empruntons avec grande prudence (le passage nous a été fortement déconseillé par l'hospitalero de Guemes) ce qui nous permet d'éviter un détour de plusieurs km par Arce. Matinée sous la brume, après-midi sous un soleil de plomb...

Santillana del Mar
Rien à retenir de cette marche forcée le long des routes et des tuyaux d'usine qui m'épuisent... Même plus envie de prendre des notes et d'écrire, mon moral est en berne...

Arrivée à Santillana del Mar vers 15h00, village super joli mais tellement touristique que j'ai envie de le fuir et pas uniquement pour ses trois mensonges :
  • Il n'y a pas de Saints (Santa)
  • Le village n'est pas plat (llana)
  • ... et il n'y a pas de mer (del mar).
Pas de place à l'Albergue publique qui est complète. Direction le Camping Santillana qui surplombe le village où nous prenons les deux derniers chalets. Pas de chance pour deux allemandes qui nous suivent de près mais qui doivent se rabattre sur un hôtel bien cher du village. Une fois encore se pose la question du sens du camino qui laisse des pèlerins au bord du chemin...

Bon à savoir :
  • Chalets disponibles dans le Camping Santillana, avec piscine, bar-restaurant...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire